Caravelle Christophe Colomb dans le Port de Djibouti.

Publié le par Mamjo

     Lors de mon séjour de 3 ans à Djibouti, j'ai eu le privilège de monter à bord de la réplique d'une des Caravelles de Christophe Colomb. Ce bâteau avait été construit à l'authentique dans les moindres détails pour les besoins d'un film long métrage en Espagne.
     Pour qu'il reste utile et entretenu, ce pays a eu la fameuse idée d'en faire un "bâteau ambassadeur" qui parcourt aujourd'hui le monde entier.
     Une petite vingtaine de marins formés et expérimentés, retraités ou jeunes aventureux vivent à bord pour une durée de deux ans passant le relais à d'autres à la fin de ce contrat. Le capitaine, marin endurci, a 60 ans. Une vie d'aventures et d'émotions fortes.
     Tout fonctionne à la voile, pas de moteur, rien en plus que le matériel de navigation, radio, météo et une citerne de 200 litres d'eau. A chaque halte, embarquement de victuailles et eau pour résister jusqu'au prochain port.
     Je ne vous referai pas ici l'histoire bien connue de
C.Colomb, mais je dois dire que lorsque je suis montée à bord j'ai été impressionnée par la petitesse du bâteau, l'imaginant voguant au gré des vents et des tempêtes comme une coque de
noix. Il faut avoir des "tripes".
     Pour les passionnés de voile, voir plus 
ICI

Publié dans Djibouti

Commenter cet article