Le Gros Ka, instrument des antilles. (1)

Publié le par Mamjo

Le Gwo Ka (ou gros tambour) est une expression musicale, d’origine africaine, qui a vu le jour dans les souffrances de l’esclavage. Son nom est donné à la danse et à l'instrument qui l'accompagne.
Le
Gwo Ka est un tambour à membrane en peau de chèvre dont le corps est constitué par un de ces barils dans lesquels on acheminait les viandes salées vers les Antilles.
C'est une expression musicale, d’origine africaine, qui a vu le jour à l'époque de l’esclavage.

C'est un instrument de percussion qui se joue avec les mains, on l'utilise dans la musique traditionnelle guadeloupéenne. Il y a 7 rythmes basiques de gwoka:  Kaladja, Menndé, Léwoz, Padjanbèl, Woulé, Graj, Toumblak.

Le gwo ka se caractérise par le fait que c'est le musicien (le marqueur) qui suit le danseur.
Le "boula" est le tambour rytmique d’accompagnement du gwo ka  d'une sonorité plus grave que le tambour soliste ka. Le boula est fabriqué avec la peau d'un cabri mâle. Il joue le rythme central. Le plus petit : le markeur ou "maké" marque la mélodie.



La fabrication du Gwo Ka  ICI



 

Publié dans Guadeloupe

Commenter cet article